• Documentation
  • Modèle IKS
  • Prise en compte des espèces
  • Calcul des seuils IKS

Calcul des seuils IKS

Un seuil est calé pour chaque espèce, pour chaque indicateur IKS :

  • Un seuil maximum pour DHYa,
  • Un seuil minimum pour TMIa,
  • Un seuil minimum pour SDJa.

 

Pour une espèce et un indicateur IKS donnés, la méthodologie est la suivante :

  1. Calcul pour chaque point de présence de l'espèce en Europe de la valeur de l'indicateur IKS dans le climat actuel (points sur une maille kilométrique),
  2. Calcul de la distribution de l'indicateur,
  3. Détermination par méthode bootstrap du percentile correspondant à 97,5 % (pour DHYa) ou 2,5 % (pour TMIa et SDJa) des observations.

N.B. : pour certaines fonctionnalités, les seuils à 95 % / 5 % ou 99 % / 1 % ont également été calculés. 

 

La méthodologie bootstrap, consiste pour une population de taille n (nombre de points de présence de l'espèce) :

  1. A générer k tirages aléatoires avec remise parmi la population, permettant d'obtenir k échantillons aléatoires de taille n,
  2. Pour chaque échantillon, calculer le percentile,
  3. Faire la moyenne (et l'écart-type) des k percentiles obtenus.

Cette approche permet de stabiliser le calage du seuil (par rapport à un percentile sur la population d'origine), et en particulier de minimiser l'impact de points extrêmes aberrants. De plus, cela permet d'estimer un écart-type pour le calage de ce seuil.

Cet écart-type caractérise en quelque sorte la robustesse du seuil obtenu. Nous avons éliminé les espèces dont l'écart-type pour au moins l'un des indicateurs était supérieur à 5 %.